Le salaire minimum va-t-il devenir un tueur d’emplois ?

« Selon le ministère fédéral du Travail, un cinquième de tous les salariés en Allemagne perçoivent un salaire horaire inférieur aux deux tiers du salaire horaire brut moyen. Cela place l’Allemagne à la sixième place en Europe. Ce n’est qu’en Bulgarie, en Pologne et dans les États baltes que la proportion de bas salaires est plus élevée. A titre de comparaison : en France, il n’est que de 8,6 % ».

Quiconque connaît la France sait que c’est un pays semi-socialiste avec beaucoup trop de réglementation gouvernementale et les problèmes financiers constants qui en résultent.

L’utiliser comme modèle pour un salaire minimum plus élevé est un objectif personnel.

Je connais très bien les États baltes. Il y a une forte croissance économique et les gens pensent à eux-mêmes et veulent améliorer leur vie.

Le salaire minimum est bas, les revenus sont élevés.

L’État est maigre et reste en dehors de beaucoup.

Ce serait un bon exemple pour nous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.