Les pilotes évaluent très bien AUA, Ryanair s’en tire mal

Une enquête menée par l’association des pilotes auprès de plus de 5 000 commandants de bord donne à l’AUA de très bonnes notes.

Dernière mise à jour le

image d’icône.

© Austrian Airlines

Vienne, Schwechat – Les pilotes AUA semblent être essentiellement satisfaits de leur employeur. C’est du moins le résultat d’une enquête menée par l’association des pilotes ECA (European Cockpit Association) auprès de 5 751 pilotes de 136 compagnies aériennes début décembre. En conséquence, l’AUA a obtenu 93 points et la 14e place parmi toutes les compagnies aériennes. L’ECA arrive ainsi en tête de l’AUA dans la catégorie reine « Excellence Sociale ». Avec 140 notes, l’AUA a également connu une participation animée.

Engagement rémunéré

Ryanair, la deuxième compagnie aérienne de Vienne, et ses filiales Buzz et Lauda Europe, en revanche, ne réussissent pas bien dans l’évaluation de leurs propres pilotes. Ils n’obtiennent que 38 à 26 points et sont donc classés 109 (Ryanair) à 122 (Buzz) et sont classés par l’ECA dans la quatrième pire des cinq catégories. Ryanair a été noté par 307 pilotes, les deux filles par environ 30 chacune.La compagnie aérienne hongroise à bas prix Wizzair, qui possède cinq avions stationnés à Vienne, n’obtient que 33 points de ses pilotes et se classe 113e.Wizzair a reçu 133 notes.

« Le coût des billets ne devrait pas être la seule base pour choisir une compagnie aérienne, car il existe un lien entre de bonnes conditions de travail et la sécurité des vols », écrit le groupe d’intérêt des pilotes dans un communiqué. « Très peu de gens se demandent qui paie le prix d’un billet bon marché », déclare Astrid Schwarzwald de l’association autrichienne de cockpit ACA. Surtout maintenant que les voyages d’été sont sur le point d’être réservés, les passagers doivent réfléchir aux compagnies aériennes qu’ils souhaitent soutenir.

Les pilotes ont évalué 25 critères dans les domaines des conditions de travail, de la conception des contrats et de l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Des valeurs élevées sont une indication d’une compagnie aérienne appréciée et socialement responsable. Des scores faibles, en revanche, indiquent que leurs employés sont insatisfaits sur un large éventail de critères sociaux.

Selon cette enquête, la première compagnie aérienne en tant qu’employeur est Air France, qui a reçu 98 points sur 213 notes. Au sein du groupe Lufthansa, seule Lufthansa Cityline a obtenu de meilleurs résultats qu’AUA, Swiss et Lufthansa elle-même ont marqué 87 points, mais elles font également partie des compagnies aériennes de la catégorie « Social Excellence ». (APP)


Laissez un commentaire


mots clés

Engagement rémunéré

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.